Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'aime pas ta gueule !

Faciès

Le ministre des transports Alain Vidalies a dérapé en déclarant : » Je préfère qu’on discrimine pour être efficaces plutôt que de rester spectateurs ! ». Terribles paroles dignes d’un Eichman, celui qui organisait les transports de Juifs. Cette discrimantion au faciès existe depuis longtemps dans tous les pays : aux Etats-Unis, il ne fait pas bon être noir le samedi soir dans un quartier blanc. Ou blanc dans un quartier noir ! Se promener dans le 16e arrondissement en tant que maghrébin ne peut vous attirer que des ennuis. Alors à présent sur les quais de gare, dans la rue, la police peut à tout moment contrôler vos papiers si vous ressemblez à un arabe ou bien vous êtes très basané. Les noirs, Marocains, Algériens d’après les statistiques sont plus souvent arrêtés pour vérification d’identité que les blancs. Mais au moins, aucun ministre n’en parlait. Cela se faisait en douceur et les plaintes étaient vite étouffées. D’ailleurs ceux qui étaient contrôlés savaient que porter plainte était une pure perte de temps.

Mais la situation est grave quand un Ministre du gouvernement Hollande est fier de parler de discrimination pour être efficace .

Une anecdote que me rappelle cette phrase : en 1942, ma jeune mère était arrêtée pour son faciès lors de la rafle du Vel d’Hiv : elle avait le nez d’une juive. Elle fut dirigée vers les autobus qui attendaient place Etienne Dolet à Paris. Un agent de police la reconnut, ma mère était institutrice et elle avait eu son fils. Il s’approcha d'elle et lui : » Vite sauvez-vous, c’est pas pour vous ! » J’ai longtemps imaginé ce qu’aurait pu être son sort sans cet agent.

Alors parler ouvertement de la part des autorités de discrimination, d’arrestation d’innocents pour enrayer le danger, c’est ouvrir les portes à un régime dictatorial. Mais n’est-ce pas reconnaître la situation actuelle où tout est interdictions, diktats, contraintes, normes imposées par la France et l’Europe. Habituons-nous alors à cette nouvelle société !

Partager cet article

Repost 0