Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Foresti dans la bouse

Au secours Jamel!

Les acteurs et actrices ont des emplois du temps difficiles à gérer entre leur vie publique où ils sont sous les feux de la rampe et leur vie privée où ils cherchent un refuge secret.

La presse de plus est sans pitié quand elle veut obtenir ce qui fait vendre.

C’est un peu l’histoire de la comique Florence Foresti qui, à Ramatuelle, village pourtant bien paisible, a refusé interviews, photos et visibilité pour les reporters de journaux locaux. Elle préfère la " grande presse" !

Elle a décidé de la jouer invisible sans doute parce qu’elle se sentait harassée. Mais cette attitude n’était pas dans le contrat qu’elle avait tacitement signé avec la presse people. Quand on est star, on ne peut tromper son monde : implorer la présence de la presse pour vanter son spectacle puis claquer la porte quand on a obtenu gain de cause. C’est un abus de confiance. Et Foresti a tout fait pour être accusée de diva, ce qu’elle est sans doute malgré elle.

Heureusement que Zorro est arrivé à sa rescousse pour témoigner de la gentillesse de la délicieuse Florence. Jamel Debbouze paraît être le « chevalier servant », « le chevalier sans peur et sans reproche » qui apparaît à chaque situation difficile en France. Mais on lui doit respect car malgré son handicap sérieux, il sait prendre à bras-le-corps toutes les avanies de la vie artistique. Avanie est le mot approprié : c’est un impôt infligé par les Turcs sur les Chrétiens. On change de camp c’est un originaire du Maroc qui vient sauver les Français même ceux d’origine étrangère.

Un très bon point pour Jamel mais une leçon pour Florence : la scène n’est pas toujours marrante pour les comédiens !

Partager cet article

Repost 0