Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et i coûtent trop cher tes joujoux et i chervent à rien !

Et i coûtent trop cher tes joujoux et i chervent à rien !

A vot'bon coeur, mes amis !

De tous les pays européens, la France n’est pas celui qui impose le plus. Elle est dépassée par plus petit qu’elle comme le champion, le Danemark. Mais elle se place dans les 5 premiers. Pourtant à regarder de plus près lorsqu’une comparaison est faite au niveau taxation sur le travail ( qui inclut impôt sur le revenu et charges sociales) la France est mauvaise élève. Les éleveurs, les petites et moyennes entreprises sont étouffées par les taxations et par les contraintes sociales et économiques. Les normes venant d’aussi loin que l’époque napoléonienne ajoutées à celles de l’Europe ne font que paralyser nos entreprises.

Alors lorsque François Hollande par son vaste projet de gouvernance européenne demande une harmonisation entre les pays de la zone Euro, nous faisons face à un casse-tête. Harmoniser, c’est amener les divers prélèvements au même niveau : plusieurs façons d’opérer : faire la moyenne entre haut et bas et imposer. Ceux qui prélèvent trop devront baisser leur pression fiscale et ceux du bas devront la monter.

Or entre la France et certains pays, la différence est énorme surtout sur l’imposition des sociétés, ce qui explique pourquoi beaucoup de sièges sociaux se trouvent en Irlande par exemple.

On décrit ces nations comme des paradis sociaux alors que c’est leur droit absolu de fixer les taux qu’ils veulent. En face ceux qui crient le plus fort sont les enfers fiscaux.

Mais la France a cette particularité dans la zone euro d’être l’une des nations qui a "gagné" la guerre en 1945. Et celà lui porte préjudice en temps de paix. Expliquons-nous : l’Allemagne vaincue a été privée d’investissements dans de nombreux domaines en particulier le domaine militaire : pas d’armée, pas de reconquêtes territoriales, pas d’industrie militaire, pas de recherche atomique, là où la France avait presque l’obligation de le faire. Alors les Allemands se lancèrent dans l’industrie de paix et de masse, tout ce qui ne pouvait pas faire peur à l’Europe.

Nous verrons que l’énorme différence dans les exportations entre la France et l’Allemagne vient de cette situation en 1945 comme expliquée dans le livre " Quand le Made in France devient le Mad in France".

Partager cet article

Repost 0