Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du rififi au FMI

ça sent le roussi !

Il y a de l’eau dans le gaz au FMI car la Grèce n’a pas remboursé sa dette de 1,5 milliard d’Euros, faisant ainsi un bras d’honneur à cette puissante institution, rejoignant ainsi des états rebelles comme Cuba.

Mais en plus de l’inquiétude qui s’accroit quant à la suite des événements, la question se pose pour les économistes et politiques européens de savoir ce que fait « le FMI dans cette galère » ( Attali). En effet depuis plusieurs années, le Fond Monétaire International, sous la houlette des Etats-Unis, s’impose comme l’organisatrice des roulements financiers à travers le monde et de plus en plus en Europe. Pourquoi l’Europe ( Merkel, Hollande entre autres) est-elle incapable de gérer ses affaires sans faire appel à ce monstre constitutionnel qu’est le FMI ?

Surtout quand on pense que c'est une Française ( Lagarde) qui tient les rênes du FMI et conduit les rennes comme le Père Noël vers la distributions des cadeaux financiers à travers le monde.

La Grèce, petit poucet de l’Europe, sème ses cailloux gluants et merdeux sur lesquels glissent nos chefs d’état européens. Ils finissent par se retrouver le cul dans l’eau comme Rousseau et les jambes en l’air comme Voltaire.

C’est pour beaucoup le signe d’une décadence de l’Euro et de l’incapacité de l’Europe de laver son linge sale en famille. Le FMI devient la brigade de pompiers qui veut éteindre l’incendie qu’a allumé la Grèce en jouant avec l’allumette de l’euro !

Certains pays européens s’en amusent mais regardent avec attention la suite car eux aussi pourraient jouer les pyromanes !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :