Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tableau de Goya: espagnols fusillés par les troupes françaises de Napoléon pour servir d'exemples

Tableau de Goya: espagnols fusillés par les troupes françaises de Napoléon pour servir d'exemples

Sers d'exemple et tais-toi !

Un accord temporaire vient d’être trouvé selon les informations de ce matin : les 19 se sont mis d’accord pour montrer à l’Europe, surtout aux petites nations, que le pouvoir des grands est primordial dans la bonne tenue des affaires européennes.

La Grèce est devenue le « pharmakos », le bouc émissaire et elle subit d’horribles remèdes pour débourser ce qu’elle doit : augmentation de la TVA, des impôts, des taxes, de tout ce qui peut rapporter à l’état. A ces tortures financières s’ajoutent les réductions de dépenses : baisse des pensions, recul de l’âge de la retraite, diminution du nombre de fonctionnaires.

Un Allemand explique que les cris de souffrance du peuple grec doivent être entendus par toute l’Europe comme les Nazis pendaient des otages pour terroriser les populations ou Murat faisait fusiller 10 espagnols pour un Français tué. Nous retrouvons l’entente franco-allemande dans toute sa splendeur et son autorité. A des périodes différentes, ces deux pays ont tenté de conquérir l’Europe pour la rendre unie : Napoléon et Hitler avec leurs conquêtes et l’imposition de la terreur. On comprend mieux l’efficacité du couple franco-allemand : il a l’expérience de diriger l’Europe. Ces méthodes marchent quelque temps mais poussent les gens à entrer en résistance. C’est la voie que vont suivre un certain nombre de Grecs pour échapper à l’enfer de l’austérité déjà bien présente en Grèce.

La grèce aujourd'hui: bouc émissaire de Jongen

La grèce aujourd'hui: bouc émissaire de Jongen

Partager cet article

Repost 0