Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une grosse épine à Paris en décembre

Pour conclure notre semaine sur le changement climatique, nous pouvons tirer plusieurs leçons qui seront apparentes en Décembre à Paris.

La première, la plus importante, sera de réduire l’énorme différence entre les niveaux de vie pays riches et pays pauvres. Les organisateurs devront en tenir compte pour aboutir à un accord strictement minimum qui ne servira à rien. Les riches continueront à se gaver de matières premières et les pauvres se contenteront de misérables miettes. L’écart entre riches et pauvres, comme pendant ces 40 dernières années ne fera que s’élargir, les pauvres ne pouvant rattraper les riches. Un exemple démontre que la course est perdue d’avance sans une guerre : la Chine pour ne prendre que cet exemple est sur la voie du développement, ce qui entraine pour ses habitants de meilleures conditions de vie. Mais un hic ! si les Chinois possédaient autant de voitures par habitants que les Américains (80 pour cent habitants), le parc chinois monterait à UN MILLIARD CENT MILLIONS d’automobiles ! Soit on diminue drastiquement du côté américain, ce que les Etats-Unis n’accepteront jamais, soit restreindre l’accès à une voiture aux Chinois. D’où une guerre commerciale entre les deux pays, qui pourrait devenir violente !

Pour vous donner une petite idée des marges qu’ont les pays pour arriver à la hauteur des Etats-Unis, voyons le nombre de véhicules pour 1 000 habitants à travers le monde :

San Marino : 1263, un record

USA : 809

France : 578

Grèce : 275 ( donc encore un pays priviligié !)

Mexique : 165

Afrique du Sud : 125

Inde : 118

CHINA : 113 ( avec 300 millions de permis de conduire !)

Nepal : 5

Si tous les pays possédaient la même proportion de voitures que San Marino, nous aurions près de 8 MILLIARDS de bagnoles sur les routes !

La seconde s’appliquera aux pays les plus démunis dont la population galope : l’Inde par exemple. Les ressources ne seront pas suffisantes pour être partagées entre tous.

La troisième sera d’ordre politique car les chefs d’état des pays pauvres auront du mal à expliquer pourquoi les sacrifices portent essentiellement sur leur population.

En un mot pour que l’occident garde la mainmise sur leur économie, maintenant croissance et standing, les pays en voies de développement seront égorgés sur l’autel de l’égoïsme.

Ce sera une conférence difficile à gérer car d'après les experts ( lesquels ?) c'est l'accord de la dernière chance! Après elle si il y a échec, c'est l'apocalypse comme décrit dans Caltecor 5127. We will wait and see, comme diraient les Anglais!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :