Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laudato Hulo Si

Saint Nicolas de Hulot

Dans une conférence de presse, notre Saint Nicolas Hulot se montre ravi de l’intervention du Pape François qui, dans une encyclique « Laudato Si », parle de l’environnement en danger. Il constate l’état alarmant de la planète, la détérioration du climat et des rapports entre les humains.

Dans son texte, il incite les hommes chrétiens et autres religions à plus de responsabilités concernant ce que nous allons laisser à nos descendants. Il préconise un changement de style de vie, critique les avancées technologiques comme les jetables et veut préparer la terre à cette conférence de Paris sur l’écologie.

Saint Nicolas fier d’avoir pu convaincre le Vatican, parade devant les médias oubliant qu’il est lui même l’un des plus grands pollueurs de la terre, proportionnellement à la grande majorité de la population. Nous l’avons vu avec Ségolène Royal, l’autre papesse de l’écologie qui par son voyage pour accueillir l’Hermione à Yorktown a projeté par son transport, des centaines de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Notre cher Nicolas en fait autant avec ses tours du monde dont on ne parle pas et auxquels il ne fait jamais allusion.

Changer de style de vie devrait commencer par eux, plus de réserve, moins de dépenses. Mais là-haut on ne regarde pas et on ne compte pas.

Dans « Tourisme de destruction massive » l’auteur calcule combien de CO2 est émis par les transports des grands de ce monde par rapport aux pays pauvres comme le Bangladesh.

La conférence de Paris aura pour but de pousser les pays pauvres à faire plus d’économies, à réduire l’amplitude de leur développement, à diminuer leur production tout court, CO2 et industries de façon à ce que le monde occidental puisse continuer à bénéficier de leur haut niveau de vie. On va sacrifier les couches du bas pour sauver les couches du haut !

Partager cet article

Repost 0