Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carrières sans lumières

Carrières sans lumières

C'est aujourd'hui dimanche, jour de repos, de relaxation et de visites: musées, expositions. Dans toutes les régions à quelques jours de l'été, on sort pour des brocantes, des concerts ou des marchés folkloriques. Ma sortie m'a apporté beaucoup d'émotions et de plaisir:

Dans le sud de la France, à Baux de Provence pour être précis, un spectacle remarquable est présenté dans les anciennes carrières qui datent de l’époque romaine. De vastes salles à la hauteur impressionnante ont été taillées dans un calcaire blanc pour en tirer les blocs qui ont servi à la construction des ouvrages romains aux alentours. Depuis trente ans, elles servent d’écrans à une présentation de photos sur divers sujets : peintres, sculpteurs, pays, périodes diverses. Des reproductions accompagnées de musique appropriée sont projetées contre les parois, et le sol. Féérie de l’image, émotion de la musique, tout est fait pour que le visiteur oublie le monde extérieur. En effet c’est un retour en arrière dans le temps, l’époque et les chefs d’œuvre.

Pendant une heure ( pour le coût dérisoire de 11 euros) vous êtes emportés par les tableaux de Leonardo di Vinci, les personnages de Raphaël et les sculptures de Michelangelo. De longues minutes de bonheur à contempler ces œuvres que vous voyez en petit dans les musées ou dans les livres d’art. Là vous êtes submergés par le gigantisme des visages, des corps, des mains et ces regards qui se plantent en vous comme des cimeterres !

La question est de savoir si un tel spectacle était organisé dans cinquante ou cent ans avec un caractère politique et historique sur la France de nos jours, ce qui pourrait être mis en avant comme preuves irréfutables d’une civilisation qui brillait au firmament de l’humanité ? Quels personnages sortiraient du lot ? Quel homme ( ou femme) politique briguerait cette postérité ?

Mais comme dans la publicité pour une banque : « Mais je rêve ! » Nos hommes politiques ne sont plus à la hauteur, notre culture s’enfonce dans la médiocrité et nous pataugeons dans une dramaturgie aberrante. Nous passons des jours et des jours via les médias à ressasser un vol sur Berlin. L’art vole bas et se pervertit dans des œuvres éphémères que l’on oublie dés la fermeture de l’exposition !

Je cesse de revenir à la réalité d’aujourd’hui, je préfère retourner à ma carrière de lumières car les carrières d’aujourd’hui sont sans lumières !

Photos de Carrières de lumières: à voir absolument!
Photos de Carrières de lumières: à voir absolument!
Photos de Carrières de lumières: à voir absolument!
Photos de Carrières de lumières: à voir absolument!

Photos de Carrières de lumières: à voir absolument!

Partager cet article

Repost 0