Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bain de mer, bain de sang

Bain de mer, bain de sang

La Tunisie grand pays à potentiel touristique, vient de subir un attentat des plus mortels. A Sousse, dans un complexe hôtelier de luxe, un terroriste salafiste en tenue de touriste , en toute tranquillité, une kalachnikov à la main, a abattu des dizaines de touristes qui se prélassaient sur des transats à la plage. Il a surtout visé les étrangers, faisant le tri comme il se déplaçait de la plage à la piscine.

Les Anglais, férus de soleil et de bains de mer, ont payé un lourd tribu ainsi que les Allemands qui adorent la bronzette. On ne déplore aucun Français dans les victimes, à cette heure-là, ils étaient au bar en train de boire l’apéro !

Qu’en est-il en réalité ? Le jeune terroriste était loin d’être habillé comme un touriste : vêtu de noir, il déambule d’après les photos, une arme au bout du bras ! On n’est pas au Texas mais dans le paisible et convivial pays de Tunisie. Il a pu pénétrer dans le domaine hôtelier sans aucune difficulté : pas de grillage, pas de barrière, pas de surveillance.

Une cible des plus tentantes et des plus spectaculaires pour l’Etat Islamiste.

Le peur ne vaincra pas la démocratie, entend-on dans la bouche des politiques, mais en entendant, ce sont de simples touristes jamais protégés par des gardes du corps qui ont pris les balles. En tout cas pas de panique chez nos dirigeants, mais un retour précipité pour les victimes.

La démocratie est en route en Tunisie après le printemps arabe mais elle a encore beaucoup de chemin à parcourir : liberté de presse supprimée, corruption, emprisonnement des adversaires politiques et surtout un partage des plus inéquitables des richesses et des revenus. Le petit peuple est oublié et à la suite de cette tuerie, les petits vendeurs ambulants, les petits commerces, les artisans vont subir un terrible contrecoup dû à la perte de touristes.

Dans « Tourisme de destruction massive », livre controverse sur le tourisme, l’auteur estime les revenus du tourisme par habitant dans ces pays. Le résultat est désastreux comme il l’est encore en Egypte.

Partager cet article

Repost 0