Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Festival de canes

Festival de canes sociales

La France triomphe dans le mélo social. En Europe, elle est reconnue comme la championne des aides sociales pour les moins nantis et les oubliés de la société : les handicapés, les émigrants, les chômeurs, tous ceux qui sont abandonnés au bord du chemin de la prospérité et de la croissance. Tous ont besoin d’une cane sociale pour se redresser et continuer à survivre dans cet océan de richesse mal répartie. C’est tout à l’honneur de notre pays, c’est le résultat d’une longue politique depuis des décennies, depuis la Libération de mettre en place un filet de sécurité pour les malheureux qui chutent dans les crevasses de la précarité.

Le Festival de Cannes vient de récompenser des films qui traitent de ces sujet émouvants : Prix d’interprétation masculine : Vincent Lindon dans « La loi du marché » titre évocateur du système capitaliste dans ses torpeurs. Il représente les millions de chômeurs qui luttent pour une vie décente.

Prix d’interprétation féminine : Emmanuelle Bercot qui témoigne du combat incessant des handicapés frappés soudain par le sort.

Grand prix du festival : Deehan de Audiard, qui dénonce les difficultés d’une famille d’émigrants du Sri Lanka, réfugiée en France.

Les trois thèmes qui tiennent à cœur à François Hollande et à son gouvernement. C’est donc un cri de fierté que pousse notre cher Président, un cocorico sonore qui fait oublier la déculottée de la France à l’Eurovision. Voir rubrique suivante.

Partager cet article

Repost 0