Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Drucker et son one-man-show

Lorsque les vedettes de la télévision sentent le burn out et que l‘audimat bat de l’aile pour le programme, il leur reste deux solutions : s’enfoncer dans la nuit de l’oubli pour ne réapparaitre que dans la rubrique nécrologie quelques années plus tard, étonnant les gens qui croyaient qu’ils étaient morts depuis longtemps ou bien se trainer sur la scène d’un minable théâtre à raconter des souvenirs qui n’intéressent personne.

Michel Drucker, si flamboyant à ses débuts que tous les débutants du show biz voulaient le fréquenter et surtout s’asseoir sur ses sofas d’un autre âge, a suivi le dur parcours de ceux qui ont duré longtemps : s’enfoncer un peu dans la médiocrité et s’essouffler à converser avec les vedettes du cinéma, souvent les mêmes, qu’il invitait pour de la publicité gratuite pour un spectacle ou un film. Pendant de longues minutes, chacun minaudait avec croisement et décroisement de jambes et remontées de vestes ou de décolletés tellement les sièges étaient peu confortables, chacun discourait sur un pan de sa vie. Le spectacle, il faut l’avouer, devenait de plus en plus terne, insipide et tournait à la soirée « petits vieux » dans une maison de retraite.

Alors Drucker a eu une lueur de lucidité et a fini par jeter l’éponge. Mais il ne veut pas s’affaler sur un de ses propres sofas à attendre que le temps passe : il se lance dans un one-man show ! Espérons que ce spectacle ne sera pas un « one performance show » !

Bonne chance à notre Michel national. Un pilier de la télé de nos parents s’écroule, remplacé par des télé réalités de piètre qualité ! On a perdu au change !

Partager cet article

Repost 0