Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bye, bye languages

Adieu latin, grec et toutes les langues!

Aujourd’hui défilent des milliers d’enseignants qui demandent à annuler la réforme présentée par Sœur Najat et soutenue par frère Manuel. Tout le monde y perd son latin ( sans jeu de mots !) car il y a dans cette loi fourre-tout le tout et son contraire.

En ce qui concerne votre chroniqueur, une partie de cette réforme l’inquiète et il tient à mettre en garde : l'enseignement des langues étrangères ( sans compter le latin et le grec anciens).

Pour uniformiser l’éducation, rendre les élèves comme des moutons de Panurge qui marcheraient au même pas, la réforme élimine tout programme qui aurait une connotation d’élitisme, car cette approche permettrait un égalitarisme absolu, c’est à dire que tous les élèves sortiraient de l’école avec le même bagage, le même niveau, la même chance dans la vie.

Deux graves erreurs de la part de ceux qui ont conçu ce projet : la première est d’ordre mental et intellectuel. Les enfants ne sont pas égaux devant leur inné : ce n’est pas le milieu social et économique qui gère tout mais aussi les gènes et le cerveau. Certains comprennent plus vite que d’autres et l’on reconnaît comme enseignants les bons des mauvais. La réforme veut forcer les mauvais à se mettre à la hauteur des bons mais c’est le contraire qui arrive et tous les profs vous le diront : ce sont les bons qui descendent au niveau des faibles, jamais le contraire.

Reprenons les langues : supprimer les classes bilingues au nom de l’égalitarisme est une absurdité. La France est déjà reconnue comme un pays faible en langues étrangères, ce sera un désastre. De plus on veut imposer l’allemand, une langue mineure à l’échelle mondiale. En Europe, la langue officieuse sinon officielle la plus employée est l’anglais, surement pas l’allemand. La France à nouveau va perdre une nouvelle guerre : la guerre des langues.

De 1977 à 2000, dans le cadre des classes de découverte, avait été lancée la « classe franco-américaine » avec apprentissage de l’anglais au niveau CM2 puis séjour de 3 semaines aux Etats-Unis comme travaux pratiques. Le programme fut un succès puisque des milliers d’enfants y participèrent. Cela mena à l’obligation d’une langue étrangère au niveau primaire. Malheureusement relativement peu d’élèves eurent la chance de bénéficier de cet échange. Aujourd’hui ce programme serait absolument interdit par la nouvelle loi !

La France va se réduire en moutons et en ânes, tellement le niveau d’études va baisser puisque les bons élèves seront muselés et condamnés à s’étioler pour rester au niveau des plus faibles.

Bravo pour la génération qui commencera ses études en septembre 2016.

Partager cet article

Repost 0