Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sego et Caltecor 5127

Pour conclure la semaine sur le réchauffement climatique, il est des solutions draconiennes que ne prendront pas les participants de la conférence de Paris car elles toucheraient au niveau de vie et au standing des pays occidentaux. Les populations en général n'accepteraient pas des réformes qui seraient pires que celles imposées par l'Europe à la Grèce.

Ce qui risque de se passer est dans Caltecor 5127:

De toutes les contrées se partageant la terre,

Les trois plus puissantes, en un combat terrible,

Sans répit, sans merci, s’affrontaient… Une guerre

Qui se terminerait dans un carnage horrible.

Collées au sillage des géants assoiffés

De pouvoir, de sang frais, les petites nations

Effrayées, imploraient des très grands la défense,

Des autres la pitié, consciences des enjeux

Pourtant impuissantes devant la moindre offense.

Lutte acharnée, écrasement économique :

Sur les mers, dans les airs, dans les cœurs, dans les âmes,

Dans l’Océan Indien, Cuba, le Pacifique…,

Plus un endroit sacré ! ….

Au milieu des prairies où frémissaient des fleurs,

Le béton a coulé, des murs se sont bâtis.

Sous un ombrage vert où suintaient les pleurs

D’un limpide ruisseau s’est creusé un égout. …

Le titre pourrait faire penser à un film fiction qui se déroule au siècle suivant. Ségo étant la vedette de ce thriller qui nous conduit au "world beyond" . En réalité, on n'en est pas loin car c'est cet avenir sombre vers lequel nous nous dirigeons qui est le thème de cette oeuvre.

En effet,il est des petits secrets que les personnalités ne veulent pas dévoiler. Depuis quelques mois, Ségolène Royal dans tous ses entretiens, parlent de l’avenir du transport électrique : les autobus, les taxis et si possible les voitures. C’est un combat contre la pollution provenant de la combustion fossile ( essence, diesel) qui noie la région parisienne. Pourquoi une ténacité aussi grande ?

Ségolène Royal a des livres de chevet qu’elle consulte régulièrement et l’un d’eux s’intitule « Caltecor 5127 ». C’est un long poème écologiste paru en 1978 à Paris et qui, à l’époque, n’a obtenu que quelques sourires de la part de vagues individus qui s’inquiétaient de l’état de la planète. A cette date, écologie était un terme inconnu qu’utilisaient de minuscules groupes . Dans ce texte dont il ne reste que de rares exemplaires, l’auteur décrit une société dont l’énergie est uniquement solaire et éolienne.

Dans un courrier de Ségolène Royal à l’auteur, elle le remercie des idées conçues il y a plus de quarante ans et termine par un " Bravo" !

Ces indiscrétions viennent d’échos d’écologistes proches de la Ministre et qui ont eu accès au livre.

Lettre de Ségolène Royale à l'auteur

Lettre de Ségolène Royale à l'auteur

Partager cet article

Repost 0