Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mauvaises chinoiseries

Le PS n’avait pas besoin de cette bombe qui explose après la déroute des départementales. Mais ne jetons pas d’huile sur le feu !

Etre maire est un sacerdoce qui compte de nombreuses embûches. Ayant été adjoint de Mairie, j’avoue que les tentations sont multiples au nom du service public. Heureusement de nombreux maires ne tombent pas dans ces pièges tendus à tout bout de champ. L’idée des « Mariages Chinois » tout en frisant l’illégalité même pour « pas de vrai », pouvait mener à une dérive quand on ne s’assurait pas des responsables du projet. Certaines villes et certains sites célèbres profitent du souhait des couples chinois de faire un « mariage exotique ». Mais la France a des règles strictes quant à l’utilisation de la mairie et du rôle du Maire. Jean Germain, en voulant faire « du bien à sa ville » et faire connaître Tours en Chine a joué avec le feu. Il s’est brûlé les ailes en perdant les élections et en étant trainé devant un tribunal. Il n’a pas pu résister à ce sentiment de honte pour lui et il s’est suicidé.

Comme adjoint à la culture, il est certain que je recevais de nombreuses propositions plus ou moins farfelues : méditation de secte, concert déjanté, exposition plutôt décapante, transformation du château en musée d’art délirant et bien d’autres. Souvent avec des avantages nature : repas, voyages, séjours à l’étranger et même du cash dans des enveloppes kraft !

Même si l’intention de Jean Germain était honnête, il n’a pas suffisamment été prudent quant au choix de ses collaborateurs.

Ses « mariages chinois » étaient devenus pour lui « des chinoiseries administratives et judiciaires »

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :