Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment nos deniers foutent le camp!

Régime monarchique

Le roi de France a été guillotiné en 1793 mais la tradition monarchique transmise au gouvernement français subsiste. « Le Roy le veult » était la formule magique. Elle fonctionne encore quand on entend : « La ministre le veult ! ». Et chacun s’incline devant ses souhaits souvent bien chers !

Agnès Saal, à la tête de « l’Institut National de l’Audiovisuel » ( INA) a confondu sa bourse avec celle de l’état et sans scrupule, elle a dépensé plus de 40 000 euros de taxis souvent à des fins personnelles pour son fils. Son explication est simple sinon cynique : « Tout le monde le faisait avant moi, alors quoi de mal ! » Cet argent public, a oublié la très chère Agnès, sortait des impôts des petits retraités, de la TVA des indigents et des miséreux avant de rentrer dans les compteurs des taxis.

En haut de la pyramide, leur ego les empêche de voir, de comprendre que c’est le burnous qui sue qui alimente leurs caisses. Mais pour eux et elles, qu’est-ce qu’une course en taxi, de la menue monnaie, du fretin financier. 40 000 euros, presque deux fois le salaire de la peur des ouvriers du bâtiment, c’était une goutte d’eau pour son plaisir personnel.

Agnès Saal, résignée, sous le coup du scandale, s’est sentie obliger de rembourser.

Merci la presse d’être le gardien et le garant de nos deniers !

Agnès Saal vient de démissionner: commence-t-on à tenir compte de l'avis des Français, outrés par cette attitude? Si oui, il y a de l'espoir!

Partager cet article

Repost 0