Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les deux François

A la fin de l’année, plusieurs magazines nomment la personnalité de l’année et à Stockholm, un comité donne le prix Nobel de la paix à celui ( ou celle) qui aura le plus fait pour rendre la planète plus sereine.

Pour 2015, il y a déjà deux candidats sérieux : les deux François. Leurs homélies quasi quotidiennes surtout pour l’un d’eux depuis la tragédie du 7 janvier, touchent profondément les hommes.

Le François spirituel voyage à travers le monde pour apporter la bonne parole et ramener les brebis égarées vers son étable pastorale. L’autre est le François politique qui tente de ramener souvent par la guerre, la paix sur les cinq continents. De Kiev à Moscou, d’Indonésie à Sydney, il parcourt le monde distribuant conseils appropriés et menant réunions sur réunions pour rapprocher les adversaires séculaires.

Dans un poème à la Prévert, au cours de sa conférence de presse, Saint François a énuméré de pieux souhaits :

Je suis le phare du monde

Je suis le médiateur de la paix sur la planète

Je suis les valeurs universelles

Je suis le bien vivre ensemble

Je suis la mixité sociale

Je suis l’agence du développement

Je suis l’option diplomatique

Je suis sollicité de toutes parts pour la paix

Je suis les solutions

Je suis les libertés irréprochables

Je suis le droit de conscience

Je suis l’engagement citoyen

Avec un tel palmarès, le prix Nobel de la paix ne peut échapper à notre François national. On accepte de le prêter sous conditions, à la planète entière !

L’autre François, celui à la cape blanche, n’a qu’à bien se tenir : il perdra car il n’en fait pas autant que le nôtre !

Partager cet article

Repost 0