Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apartheid selon frère Manuel

Il est des mots qui font mal et qui rappellent de bien mauvais souvenirs. « Apartheid » est l’un d’eux. D’origine sud-africaine, il indique une très nette séparation entre deux races, la noire et la blanche qui prédomina la politique de l’Afrique du Sud de 1948 à 1994 avec l’arrivée de Mandela. Vals a utilisé ce mot à plusieurs reprises pour parler de la situation en France. Or ce brave homme NE sait PAS ce que c’est que de vivre dans une vraie situation d’Apartheid. Sa réponse est qu’il voulait donner un coup de pied dans la fourmilière pour réveiller la conscience des Français. Il est complètement à côté de la plaque comme souvent quand il veut se montrer catégorique. Il ne fait pas dans la dentelle.

Or l’Apartheid ressemblait à la discrimination raciale qui séparait la race noire et la race blanche aux Etats-Unis jusque dans les années 70. Votre auteur l’a connue dans les états du sud où à la devanture des vitrines de restaurants, était apposée une pancarte : « No nigger, no mexicans, no dogs ». On n’a jamais vu encore cela dans le 93.

Vals a cru marquer un point et il s’est enfoncé dans une bévue grossière. Peut-être en lisant le fond de sa pensée, c’est ce qu’il souhaite en France pour pouvoir agir avec les pleins pouvoirs ! Une telle situation en effet nécessiterait des lois d’exception pour éviter une guerre civile. Est-ce le rêve des socialistes ?

Partager cet article

Repost 0